Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA
FACHES-THUMESNIL

Ren Ppin et l'opration Dynamo Dunkerque

Le 27 mai l'offensive terrestre ennemie est relance avec une seule division blinde, les autres tant diriges vers la Somme. Ds l'aube les bombardiers font leur apparition, ils seront l toute la journe, un bombardement d'une violence inoue : plus de vingt mille bombes explosives et un nombre incalculable de bombes incendiaires tombent sur le port, la rade, la ville et les communes limitrophes. Tout brle. Les cluses endommages restent ouvertes et les bassins se vident ou se remplissent au rythme des mares. Devant les dgts causs aux installations portuaires, les embarquements commencent se faire par les plages. Et 23h les bombardiers reviennent. Pour ce premier jour officiel de l'vacuation 5 718 soldats, tous anglais, sont embarqus.

Le scaphandrier en plein travailCe 27 mai Ren Ppin va gagner une citation l'ordre de l'arme de mer et la Croix de Guerre avec palme en raison de son courage, le texte de cette citation du 31 mai 1940 disant : "A plong plusieurs fois comme scaphandrier alors que les bombes tombaient drues dans le port pour dgager des hlices de patrouilleurs. La dernire fois, le 27 mai, sous un dluge de bombes."

Le temps excrable en matine du 28 apporte un peu de rpit mais le soleil qui apparat en dbut d'aprs midi ramne les bombardiers et cinq raids allemands vont avoir lieu. Au sol la situation est de plus en plus critique, la Belgique vient de dposer les armes et la chute d'Ostende rduit encore le primtre du camp. Les Allemands atteignent Bourbourg et leurs avants-gardes sont Spycker, seulement sept kilomtres des faubourgs de Dunkerque. Ce 28 mai 18 527 soldats sont vacus.

29 mai. Temps pluvieux et couvert dans la matine. Le temps se lvent en dbut d'aprs midi ce qui va permettre aux Allemands, comme la veille, d'effectuer cinq raids ariens importants. Gravelines tombe dans la journe, le camp retranch est dsormais sous le feu direct de l'artillerie ennemie. Les Anglais dcident d'abandonner l'vacuation depuis le port en raison des pertes et de privilgier les plages. L'ordre de rembarquement est officiellement donn aux troupes franaises. Au soir du 29, le camp retranch, de plu en plus rduit, atteint vingt quatre kilomtres de large sur seize de profondeur. 50 331 soldats ont t vacus dont 655 franais.

La mto pour la journe du 30 va tre franchement mauvaise avec une visibilit nulle sur le port. Quelques claircies vont permettre des raids ariens sporadiques mais rien voir avec les journes prcdentes. A terre, l'ennemi est toujours bloqu derrire les canaux de la Haute et de la Basse Colme par les soldats du Secteur Fortifi des Flandres et ceux des 68me division d'infanterie et 12me division d'infanterie motorise. 53 227 hommes sont embarqus dont 8 616 franais.

Le vendredi 31 le brouillard omniprsent en matine facilit les embarquements. Mais le soleil revient midi et, avec lui, les bombardiers. Le chiffre des vacus atteint son record : 64 141 dont 14 874 franais.

Le 1er juin l'ensemble du camp est dsormais sous le feu de l'artillerie adverse. Bergues est occup et l'ennemi franchit le canal de la Basse Colme, remontant jusqu' Uxem. Le beau temps qui rgne toute la journe amne son lot de bombardements de 08h30 9h, de 10h 10h40, 12h puis 15h30. Il y a 61 557 soldats vacus dont 35 013 franais.

Le beau temps perdure le 2 mais la Luftwaffe intervient moins ; elle prpare en effet le bombardement de Paris qui aura lieu le lendemain. Si la 12me division d'infanterie motorise maintient ses positions, le Secteur Fortifi des Flandres doit se replier sur Coudekerque et la 12me division d'infanterie doit faire face des blinds dans la troue de Spycker. Teteghem et Uxem tombent, le canal des Mores est franchi. En fin de journe, Petite Synthe est occup, l'ennemi est cinq kilomtres du port. 23 604 soldats sont vacus ce 2 juin dont 16 049 franais.

Le lundi 3 juin les derniers navires sont attendus et 29 641 soldats (19 803 franais) sont embarqus. Vers 15h les avants-gardes allemandes pntrent dans Dunkerque.