Bienvenue sur le site de l'Association Culturelle et Historique de Faches-Thumesnil.

EN CE TEMPS-LA
FACHES-THUMESNIL

Ren Ppin et l'opration Dynamo Dunkerque

Cliquer pour agrandir...

A l'aube du 10 mai 1940, donc, la machine militaire allemande se met en marche. Parachutistes sur les ponts de la Meuse Mastricht, parachutistes galement sur la Hollande pour capturer les ponts Rotterdam, Dordrecht et Moerdjik ; tous ces ponts laisss intacts qui faciliteront l'avance. A 05h30 les blinds croix noires s'lancent vers le Luxembourg qu'ils traversent sans problmes en un peu plus de trois heures ! Partout l'avance allemande est beaucoup plus rapide que prvue. A 06h35 les allis dclenchent la manuvre Dyle, une ligne qui va de la haute Meuse jusqu' Anvers en s'appuyant sur la Dyle, affluent de l'Escaut. Les stratges ont estim un dlai de cinq six jours pour prendre position sur cette ligne de dfense, ils ont compt que l'Arme belge tiendra ce laps de temps. Et, au soir du 10 mai, les deux camps sont satisfaits. Ct franais, la manuvre Dyle se droule correctement mme si certains notent que l'infanterie se fatigue vite dans ses longs dplacements. Des troupes motorises ont dj atteint le canal Albert Hasselt et l'on se rend compte que les Belges sont sur le point de s'crouler. Autre inquitude enfin, une division blinde a t repre de faon certaine se dirigeant vers la Meuse mais les Franais jugent les Ardennes impntrables aux blinds. Ct allemand, on se rjouit, la diversion en Hollande et en Belgique a jou plein et l'lite des forces allies s'est engouffre dans le pige tendu.

Le 11 mai, dans chaque camp, les arme se dploient. Le Luxembourg est occup mais la principale menace semble provenir du nord de la Hollande aux mains des Allemands. Les avants gardes franaises attaquent Brda et s'installent sur leurs positions pour rsister aux cts des Belges qui commencent se replier. Ds 15h, le gnral Prioux, commandant le Corps de cavalerie, rend compte ses suprieurs qu'en raison de la faible rsistance belge et de la supriorit de l'aviation allemande, la manuvre Dyle parat difficile excuter mais l'avertissement ne sert rien. Dans les Ardennes, les Allemands sont arrivs une vingtaine de kilomtres de la frontire franaise.

12 mai. Pentecte. Un fait est acquis : librer la Hollande est impossible. La Luftwaffe qui n'a pas agi beaucoup contre les colonnes allies montant en Belgique, et pour cause, entre brutalement en action et l'effet dmoralisateur de ses raids incessants va rapidement jouer. Sur la Meuse, les 43 ponts sautent entre 12h30 et 23h30. Les Allemands prennent Dinant aprs plusieurs heures de froces combats et, au soir du 12 mai, ils sont sur la Meuse, aprs avoir franchi prs de cents kilomtres en 48 heures. Et, sur la Meuse, les divisions franaises dont beaucoup de troupes n'ont pas encore gagn leurs positions sont dsormais en premire ligne.